Guide pratique pour améliorer les performances énergétiques dans les bâtiments

performances énergétiques

L’énergie représente un pourcentage élevé des coûts de fonctionnement d’un bâtiment et a un impact significatif sur le confort des occupants. Les mesures d’efficacité énergétique des bâtiments sont des approches par lesquelles la consommation énergétique d’un bâtiment peut être réduite tout en maintenant ou en améliorant le niveau de confort du bâtiment. Un smart building est une maison intelligente alliant confort et une réduction d’énergie consommée. Vous trouverez ici un guide pratique pour améliorer les performances énergétiques dans les bâtiments.

Réduire la demande de chauffage et améliorer l’isolation du tissu du bâtiment

La demande de chauffage peut être réduite par la limitation de la surface exposée du bâtiment. Une amélioration de l’isolation du tissu du bâtiment permet aussi de réduire l’utilisation de chauffage ce qui permettrait d’augmenter la performance énergétique du bâtiment. La réduction des pertes de ventilation viserait à un chauffage naturel du bâtiment. En sélectionnant des systèmes de chauffage efficaces avec des commandes efficaces, vous limiterez aussi la surface exposée du bâtiment. La forme d’un bâtiment détermine la superficie exposée à l’extérieur à travers les murs extérieurs et les plafonds. Pour économiser de l’énergie, essayez de garder cette zone exposée au minimum. La maison la plus économique à construire et à chauffer est celle dont le plan est simple, carré ou rectangulaire. Les formes complexes augmentent la surface exposée ainsi que les coûts de construction et d’énergie lorsqu’une maison a une forme complexe.

Une amélioration de l’étanchéité à l’air permet aussi de réduire les fuites d’air pour une efficacité énergétique d’un bâtiment. L’air peut s’échapper par des fissures ou des trous dans les murs, plafonds, sols et autour des portes et fenêtres. Un bâtiment typique peut perdre environ un tiers de sa chaleur par cette infiltration (air extérieur entrant) et exfiltration (air intérieur s’échappant). Les deux autres tiers des pertes de chaleur se produisent par conduction à travers les fondations, planchers, murs, plafonds, toits, fenêtres et portes. Flux de chaleur entrant et sortant de la conduction du bâtiment peut être réduit avec des niveaux élevés d’isolation dans le grenier, les murs latéraux, les murs du sous-sol et les portes. Pour une performance énergétique améliorée du bâtiment, il est crucial d’utiliser une bonne isolation.

Réduction de la demande de refroidissement et de ventilation

La consommation d’énergie dans les immeubles de bureaux climatisés type est environ le double de celle d’immeubles de bureaux à ventilation naturelle. Le besoin de climatisation ou la taille des systèmes installés peut être réduit par une maîtrise des apports solaires grâce au vitrage. Une réduction des gains de chaleur internes, une utilisation de la masse thermique et la ventilation nocturne peuvent réduire les pics de température. Outre cela, il faut aussi assurer une ventilation naturelle efficace et réduire les charges d’éclairage en installant des commandes d’éclairage efficaces.

Lorsque la demande de refroidissement est suffisamment réduite, il peut être possible de réduire les gains de chaleur afin que la climatisation ne soit pas nécessaire. Et un certain confort peut être maintenu grâce à l’utilisation d’une ventilation naturelle. L’énergie nécessaire à la ventilation peut être minimisée par une conception de bâtiment, ayant de fenêtre efficace, qui maximise la ventilation naturelle. L’utilisation de la ventilation en mode mixte ou des systèmes mécaniques efficaces maximisent aussi la performance énergétique d’un bâtiment.

Maximiser l’utilisation de la lumière du jour

L’introduction de la lumière naturelle dans les bâtiments permet à la fois d’économiser de l’énergie, mais aussi de créer un environnement attractif qui améliore le bien-être des occupants du bâtiment. L’apport de lumière du jour efficace dans les bâtiments peut être évalué en utilisant des facteurs de lumière du jour moyens et en s’assurant que les occupants ont une vue du ciel.

Le facteur de lumière du jour moyen sera influencé par la taille et la surface des fenêtres par rapport à la pièce, la transmission lumineuse du verre et la luminosité interne. Une installation d’éclairage efficace doit être en mesure de fournir le niveau d’éclairement requis pour une utilisation particulière avec une consommation d’énergie minimale.

Trouver une boutique en ligne spécialisée en boulonnerie
Les avantages du papier intissé lisse dans la rénovation des murs